L’assurance pour chien

Pourquoi se méfier des rongeurs ?

Posté par sur Jan 23, 2015 en Uncategorized | 0 Commentaires

Certaines personnes voient en l’extermination un acte cruel, pourtant cela est loin d’être le cas. En effet, les rongeurs sont des agents pathogènes capables de créer d’énormes dégâts et même la mort si aucune mesure n’est prise pour s’en débarrasser. Ainsi, quand une maison est infestée de souris, les dégâts ne se limitent pas uniquement aux aliments qu’ils peuvent vous voler, mais vous devez aussi vous méfier des maladies qu’ils peuvent vous transmettre. Les différentes maladies que peuvent transporter les rongeurs. Parmi la longue liste de maladies qu’ils sont capables de propager, voici une liste réduite des plus répandues et leur mode de contraction. Le syndrome pulmonaire. Qui est une maladie qui s’attaque aux poumons et qui est répandue par la souris sylvestre et le rat de riz (à cause du fait qu’on le retrouve la plupart du temps dans les plantations de riz). Ces souris sont présentes en grand nombre en Amérique du Sud et l’on peut contracter cette maladie par l’un des moyens suivants. En inhalant de la poussière qui a été contaminée par l’urine ou les excréments d’un de ces rongeurs. En touchant un de ces rongeurs ou leurs excréments. En se faisant mordre par un de ces rongeurs (cas rares, mais c’est pour cette raison qu’il est conseillé de ne pas essayer de les attraper avec les mains).        2. La leptospirose. Qui est une bactérie qui peut être transmise par la plupart des rongeurs et qui se propage par l’une des manières suivantes. Consommer des aliments qui ont été en contact avec l’urine ou les excréments d’un rongeur portant cette bactérie. Quand une des muqueuses (intérieur du nez ou de la bouche) entre en contact avec un élément qui a été contaminé par de l’urine ou les excréments d’un rongeur contaminé au préalable.       3. La peste Qui est une des maladies les plus célèbres et qui a sévi grandement et fait des millions de morts durant le moyen âge. Il n’existe aucun remède à ce jour contre la peste, ce qui le rend très dangereux. Bien que la peste ait été vaincue, il n’est pas exclu qu’elle revienne, il faut donc faire attention, car il est possible de la contracter très facilement. En entrant en contact (au simple toucher) avec un rongeur qui est porteur de cette maladie. En se faisant piquer par une puce infectée. Le plus difficile avec la peste est le fait que certains animaux sont des porteurs sains (ils sont infectés, mais sont capables de vivre avec) et il est donc difficile de différencier ceux qui sont infectés de ceux qui ne le sont pas. Les différents outils à votre disposition pour combattre les souris. Pour venir à bout d’une invasion de souris, en fonction de votre budget et de la gravité de la situation, vous pouvez utiliser un grand choix d’objets qui feront la différence. Les plaques collantes. Qui sont de loin les pièges à souris qui sont les plus utilisés dans les maisons de nos jours ? Ce piège consiste en une plaque en carton rectangulaire enduite de colle. L’idée est de placer un appât à un endroit quelconque de la maison et de positionner la plaque sur le chemin qui mène à l’appât (aucun autre chemin ne doit être possible). Dès que la souris mettra le pied...

Lire plus

Prévenir les invasions de puces chez vous.

Posté par sur Oct 27, 2014 en Uncategorized | 0 Commentaires

Les puces sont l’une des infections que les propriétaires d’animaux craignent le plus. En plus du fait qu’elles sont dangereuses pour l’état de santé de l’animal (elles sucent son sang et peuvent lui transmettre des maladies), elles peuvent aussi l’être pour l’homme si rien n’est fait. Mais à partir du moment où ils sont découverts et que l’on emmène l’animal chez le vétérinaire, le plus dur est fait. S’assurer de ne jamais avoir à faire aux puces. Une visite régulière chez votre vétérinaire vous fera vite réaliser que l’accent est beaucoup plus mis sur la prévention qu’autre chose. En effet, si vous suivez scrupuleusement les conseils de votre vétérinaire, les chances que votre animal ou que vous contractiez des maladies sont très minces, car ce dernier vous donnera un ensemble de conseils pour éliminer toutes les sources des maladies possibles pour votre animal. Pour les animaux, la prévention des puces consiste surtout à la prise régulière d’un médicament qui ira directement dans le sang et qui est mortel pour les puces. Comment savoir si votre animal a des puces ou pas? Contrairement à la plupart des propriétaires qui constatent que leur animal de compagnie est infesté par des puces uniquement quand celles-ci tombent sur eux quand ils veulent caresser leur animal. Certains symptômes sont assez révélateurs d’une infection et il suffit d’être attentifs à ces différents éléments : À court terme, un élément qui sera toujours visible dès que votre animal est infesté de puces est qu’il se mettra à se démanger sur une fréquence régulière. À moyen terme, il se mettra à perdre des poils de manière disproportionnée et vous pourrez observer des trous dans son pelage. À long terme, votre animal se mettra à perdre du poids, car la quantité de puces ayant augmenté, la quantité de sang que ces dernières lui prélèveront sera de plus en plus conséquente. Ainsi, les puces sont assez faciles à détecter, mais une fois faites, vaut mieux l’emmener le plus rapidement possible chez un vétérinaire, car ils sont capables de se reproduire à une vitesse assez impressionnante. Les huiles et les crèmes antipuces Pour faciliter et accélérer la guérison de votre animal de compagnie, les vétérinaires se servent beaucoup plus maintenant de différentes lotions dont l’odeur et la composition sont très répulsives pour les puces. Étant hétérogène et de fortes concentrations, il vous suffira de l’appliquer sur votre animal une fois par mois pour le protéger contre les puces et vous pourriez lui donner son bain sans craindre que le produit ne quitte. Avec la panoplie de produits disponibles en pharmacie, il est préférable de demander conseil à votre hôpital vétérinaire Victoria St Lambert avant d’en acheter un. Votre cuisine peut être utilisée comme une pharmacie. En effet, il est possible de se servir de certains ingrédients naturels dont les propriétés permettent de mettre votre animal à l’abri des puces. En ajoutant un supplément d’ail dans la plupart des collations que vous donnez à votre animal de compagnie, vous éloignerez les puces de ce dernier, car les puces n’aiment pas cet ingrédient. Certaines herbes par leur odeur ont aussi la propriété de faire fuir les puces, mais uniquement votre vétérinaire pourrait vous donner les noms. Que faire une fois que le mal est fait? Si malgré tous vos efforts, votre animal de...

Lire plus